L’histoire des casinos en ligne

Les casinos terrestres sont bien-sûr les ancêtres directs des casinos en ligne mais on sera étonné d’apprendre qu’ils ne sont pas les seuls. Les premiers logiciels de jeu, internet ainsi que les commissions de régulation qui sont réparties partout dans le monde de nos jours en sont les principaux autres. Nous vous proposons de remonter le temps et de déterminer ensemble les prémisses des casinos en ligne de manière détaillée.

Les premiers logiciels de jeu

Dans les années 1970, les casinos terrestres se lassèrent des systèmes mécaniques et durent surtout innover afin de mieux lutter face à la concurrence. Ainsi, des logiciels commencèrent à remplacer les premiers bandits manchots fabriqués à partir de ferraille. Si ces programmes offraient des graphismes très médiocres, ils représentaient une véritable nouveauté et furent les piliers de la révolution numérique. Il faut savoir que le tout premier logiciel de ce type proposait un jeu de blackjack virtuel. Petit à petit, les écrans gagnèrent les salles de jeux bien que cette technologie demandait déjà des ajustements constants à cette époque.

L’arrivée d’internet

Toutefois, même si chaque casino terrestre proposait un début de technologie numérique à la fin des années 1990, il était totalement improbable qu’un parieur puisse jouer au casino et miser de l’argent sur un ordinateur –dont le nombre était extrêmement réduit. Lorsque des militaires américains mirent au point internet suite à de nombreuses recherches en intercommunication mises en place par la Research and Development Corporation en partenariat avec l’US Air Force, les habitudes de consommation furent totalement bouleversées. Les premiers réseaux virent le jour permettant d’abord à des centaines, puis à des milliers d’utilisateurs d’accéder à des systèmes de jeu en commun. De nos jours, c’est bien internet qui permet aux usagers du web de profiter des mêmes jeux au sein d’un seul et unique site bénéficiant d’une couverture optimale.

Les commissions de jeux

Dès 1994, la signature d’un accord appelé Free Trade and Processing Zone Act par le territoire indépendant d’Antigua et Barbuda représenta un premier pas significatif dans la création de structures légales permettant aux joueurs de s’amuser en ligne en toute sécurité. Ce territoire fut le premier à délivrer des licences à des opérateurs de jeux d’argent en ligne, lesquels étaient déjà dans l’obligation de répondre préalablement à un certain nombre de critères et de respecter des conditions rigoureuses. Le Free Trade and Processing Zone Act est probablement la loi fondatrice des jeux d’argent en ligne légaux. Le fournisseur Microgaming fut l’un des tous premiers à voir le jour suite à la signature de cette loi. Il créa ses locaux sur l’île de Man, un autre territoire indépendant qui fonda sa propre commission de jeux. En réponse à cette initiative, de nombreux autres organismes de réglementation virent le jour dans les quatre coins du globe.

Poursuivez votre apprentissage sur l’univers des casinos en ligne

Profitez des articles ci-dessous pour découvrir tous les secrets du monde e-gaming :